Guerre de religion (1610)

Publié le par Vies d'Autrefois

registre en ligne des sépultures de Brignoles (83), 1610

assassinat-1610-brignoles.jpg" Le 10 avril 1610, dimanche de Quasimodo, sur les dix heures avant minuit, le Don Prieur de la Chartreuse de Mont Rieu (Montrieux), appelé Don Durand, fut tué et assassiné dans son lit par le vicaire de Meunes (Méousnes?) messire Louis Nègre, en compagnie de deux autres du dit lieu. Ils lui mirent premièrement une corde au col pour l'étrangler secrètement, mais ne pouvant, ils l'achevèrent de tuer à coups de poignards car il en reçut 25 ou 30 coups.

Et c'était le jour suivant qu'il devait partir pour aller au Chapître Général de la Grande Chartreuse à Grenoble.

Monsieur le Lieutenant de cette ville fit l'information dudit assassin."

 

Lu sur le site de Méounes-les-Montrieux:

[...] En 1536 le couvent fut pillé une première fois par les troupes du connétable de Bourbon et investi en 1578 par une vingtaine de bandits, à la tête desquels officiait une femme, Isabelle Florence, surnommée « la mourre » et qui furent sévèrement condamnés à Saint-Maximin. Quelques années plus tard une nouvelle guerre opposa les dirigeants de la commune et les moines. Elle se termina par l'assassinat du père prieur, Pierre Durand. L'auteur de ce crime, Louis Nègre et ses comparses furent condamnés par la Cour à faire amende honorable devant l'église Saint-Sauveur d'Aix, en chemise, pieds nus, à genoux, tenant une torche allumée et à avoir les bras, les jambes et les reins brisés pour être ensuite jetés aux ordures.[...]

Publié dans Morts intempestives

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article